1 LES ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT D'UN NOUVEAU PRODUIT - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>ETABLIR UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DE PRODUITS NOUVEAUX</p>
LES ENJEUX DE DEVELOPPEMENT D'UN NOUVEAU PRODUIT

Le développement d’un nouveau produit suppose pour l’entreprise une prise de risque : que le produit réalisé s’écarte des exigences souhaitées, ne réponde pas aux attentes de ses concepteurs ou ne fournisse pas le service attendu par ses utilisateurs. Cela peut être dû à des ambiguïtés, aux incertitudes en phase de conception ou bien à l’inadéquation entre le produit nouveau et son marché. L’enjeu du développement d’un produit nouveau consiste à identifier ces facteurs de risque et à mettre en place un système de décision et de contrôle.

Ambiguïté

Le manque de clarté dans la formulation des critères de décision ou leur incompréhension peut créer de l’ambiguïté sur les attentes du produit. Dans ce cas, le concepteur est incapable de construire un modèle adéquat ou ne favorisant pas la prise de décision.

Incertitude
L’incertitude provient d’un manque d’information sur certaines variables pertinentes pour la décision.

L’incertitude peut découler du caractère aléatoire de la variable ou de sa mesure, la variable peut être aussi non mesurable.

L’incertitude rend incertains les résultats attendus de la conception. Un certain nombre d’éléments doivent être pris en compte pour minimiser les risques en conception de produits nouveaux.

Par exemple :
• les risques liés au développement (conception et fabrication),
• les risques industriels (financiers, logistiques et de délais),
• les risques organisationnels (perturbation de l’organisation existante),
• les dysfonctionnements du produit (mauvaise utilisation ou défaillance).

Ces types de risques sont généralement assez bien appréhendés par les industriels, chez qui un certain nombre de règles de bonnes pratiques liées à l’expérience sont d’usage courant. Des outils d’analyses des risques tels que AMDEC (Analyse des modes de défaillance et de criticité) peuvent être déployés selon un arbre de défaillance.

Adéquation du produit

L’adéquation entre le produit nouveau et son marché est un problème beaucoup plus difficile à appréhender : risques de mauvaise perception du produit par l’utilisateur final, risques liés au marché (distribution, ciblage), de concurrence, de mauvaise image de l’entreprise, du mauvais positionnement du nouveau produit par rapport aux produits existants.

La prise en compte des utilisateurs finaux doit être réalisée au plus tôt dans le processus de conception. Les outils de réalité virtuelle offrent d’importantes perspectives pour anticiper les réactions des utilisateurs et du marché.

Dans le domaine du marketing les démarches de capitalisation de la connaissance lors de l’utilisation des produits, constituent un vecteur majeur d’amélioration et d’anticipation.

Système de décision et de contrôle

Pour gérer la complexité de ce processus, il est essentiel que le projet de développement d’un nouveau produit soit conduit transversalement et que les objectifs soient définis en amont et en commun, au sein d’un comité de pilotage et sous la conduite d’un chef de projet.

Les décisions successives pourront, à l’image de la démarche “5M” des qualiticiens, porter sur :

• milieu (marché, état de la technologie..),
• méthodes mises en oeuvre,
• matériaux (quels composants, quelles connaissances),
• matériel (équipements et process),
• main d’oeuvre (savoir-faire et compétences).