1 LES COMPOSANTES ET LES VOCABULAIRES DU DESIGN - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>DEVELOPPER LA CULTURE DESIGN</p>
LES COMPOSANTES ET LES VOCABULAIRES DU DESIGN

L’esthétique est au design ce que la parole est au langage. Pour qu’elle soit dotée de sens, compréhensible et puisse faire écho, cette forme d’expression doit s’enrichir d’une sémantique, d’un vocabulaire, d’une syntaxe, d’une grammaire. Suite à l’effondrement du marché de consommation dû au krach boursier de 1929, Raymond Loewy réconcilie consommateur, industriel et producteur autour du leitmotiv “La laideur se vend mal”. Il prône ainsi les bienfaits d’une esthétique réussie, allégeant l’aspect formel du produit, en s’attachant à son aspect fonctionnel.

Les composantes du design

Le designer, dans le but de rationaliser sa démarche et minimiser la prise de risques doit intégrer outre le mariage de l’esthétique et de la fonctionnalité, une suite de composantes qui vont de la culture à la technologie en passant par les aspects sociétaux, environnementaux, etc. La perception esthétique d’un produit dépend d’une interprétation personnelle liée à notre culture, nos habitudes, notre origine sociale, nos modèles, etc.
De ces composantes découlent des partis pris qui définissent une orientation en vue de créer un phénomène “d’attribution” et de “distinction” du produit.

Le contexte économique, la technologie, la distribution et l’impact de la production sur l’environnement impliquent quant à eux une somme de contraintes à respecter et déterminent ainsi le champ des possibles, la recherche du compromis et de l’optimisation.

Clarifier et ordonner les composantes fonctionnelles permet de prendre du recul sur le fonctionnement du produit et de rappeler la raison d’être de ce dernier tout au long du processus de création.

Le design comme langage commun

Dans un projet de développement de produit, le design peut jouer le rôle d’une langue universelle, comprise aussi bien par les concepteurs que par les futurs clients.
Dans ce cadre, le designer joue le rôle de médiateur et de traducteur entre différentes catégories d’intervenants aux cultures professionnelles très contrastées (commerciaux, ingénieurs, créatifs, communicants, financiers…).
Il effectue une synthèse accessible à tous qui permet de poser les bases d’une démarche de projet où chacun contribue à la pertinence du produit.