1 LA PLACE DES OBJETS DANS LES RAPPORTS HUMAINS - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>CONNAITRE LA VIE DES OBJETS</p>
LA PLACE DES OBJETS DANS LES RAPPORTS HUMAINS

De l’utilité des objets

Tout au long de notre histoire, l’intérêt pour les objets accompagne la montée de la modernité.

D’objets uniques parce qu’artisanaux, ils deviennent des objets industriels, identiques, multiples, et reproductibles à l’infini.
Ils ont plusieurs propriétés, au-delà de leur simple utilité : transmettre une histoire, refléter un état de la société, signifier la modernité ou porter des valeurs. Ils traduisent l’état des relations psychologiques et culturelles que les individus entretiennent avec les objets qui les entourent, de la forme à la fonction ; du sens au symbole.

Au 18e siècle, les planches des encyclopédistes composent le catalogue grandiose d’un univers d’objets où ustensiles et machines sont les reflets d’un savoir multiple, représentations d’un monde en devenir.

Forme et fonction

Cet univers d’objets s’enrichit tout au long du 19e siècle pour trouver son développement décisif à l’époque du Bauhaus. A l’aube du 20e siècle, l’objet reçoit son statut théorique :la bonne forme est celle qui valorise la fonction. Des critères de dépouillement, de rationalité et d’utilité sont définis comme autant de catégories qui doivent orienter l’élaboration de la forme et de l’apparence.

Une esthétique du quotidien voit le jour qui allie beau et utile, art et technique, forme et fonction et s’oppose au “mauvais goût”.

Des générations d’objets se succèdent, le design industriel devient dans ce mouvement le “miroir du siècle”.

Sens et signes des objets

A partir des années 60, le design comme expression d’une fonction s’enrichit d’une sémiographie généralisée où l’objet est considéré aussi comme un signe porteur de messages différents : d’une mode, d’un statut social, d’un marché.

Dans nos sociétés postmodernes, des objets créent les conditions psychologiques de leur acquisition par-delà leur valeur d’usage.

“Aujourd’hui, l’objet produit industriellement obéit à différentes contraintes : une contrainte technique liée à sa fonction, une contrainte esthétique liée à la perception que peuvent en avoir les utilisateurs, une contrainte culturelle enfin, liée à certaines traditions.”

Marc AUGE. Anthropologue
In Design miroir du siècle. 1993