1 LES MÉTHODES DE CRÉATIVITÉ DE GROUPE - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>RECHERCHER DES SOLUTIONS INNOVANTES</p>
LES METHODES DE CREATIVITE DE GROUPE

Le double processus de la créativité

Le processus de créativité s’organise dans l’alternance de deux mouvements cognitifs d’ouverture et de fermeture.
Le moment “d’ouverture créative” fait appel à l’intelligence divergente* -fluidité, flexibilité, originalité et élaboration ; le moment de “fermeture” fait appel à l’intelligence rationnelle, à la logique.
Les techniques de créativité comme les démarches associatives (brainstorming, mots inducteurs aléatoires, associations forcées, carte mentale…), les démarches analogiques (jeu de mots, table de concassage…), la démarche onirique (rêve) facilitent le travail de l’intelligence divergente.
Les démarches combinatoires (matrice de découverte, plan d’action…) accompagnent les moments de convergence propres au mouvement centripète de l’intelligence rationnelle.

La problématique de la créativité en groupe

Cette double dynamique divergence-convergence associant moments d’exploration et moments d’analyse et de synthèse peut ce pendant être contrariée par des phénomènes de groupe qui s’expriment par des modes relationnels de combat (rivalités, tensions agressives, conflits) ou de fuite (inhibitions, silences, peur de s’exprimer).
La créativité en groupe suppose donc une relation de confiance et une écoute active.

Une méthode : la roue dialogique

La notion de roue rappelle à la fois l’idée de mouvement dynamique mais aussi l’idée d’une articulation entre un centre (unité, convergence) et une périphérie (multiplicité, divergence).
La notion de dialogique signifie à la fois l’idée du dialogue et l’idée d’unité complexe entre plusieurs logiques qui s’opposent et se complètent.
Cette tension dialogique circulaire entre personnes est le moteur même de la dynamique du groupe de créativité dans son double rapport d’articulation des processus de divergence et de convergence de la pensée et des logiques individuelles et collectives des membres.

Le process de la roue dialogique

Permet la recherche créative de nouveaux concepts, objets, d’autres formes d’utilisations, etc. La première étape est individuelle, les autres collectives.

Etape 1 : Phase d’échauffement : production individuelle de cartes mentales sur le mot choisi.
Etape 2 : Production collective d’une carte mentale sur le mot.
Etape 3 : Analyse de contenu de la carte mentale collective : relecture de l’inventaire des associations d’idées produites par la carte mentale et choix consensuel des éléments les plus signifiants pour les membres du groupe. Puis classification, regroupement des éléments pour faire émerger des catégories de sens.
Etape 4 : Construction des “rayons” de la roue. Pour chaque élément choisi, nommer son contraire, son opposé pour faire émerger une tension dialectique entre deux logiques, deux sens. Le “rayon” est l’image de cette tension.
Etape 5 : Organisation rationnelle des rayons sur un cercle.
Etape 6 : Brainstorming pour faire émerger au centre du cercle des idées qui prennent en compte à la fois oppositions et complémentarités des différents éléments signifiants.

Exemple : Recherche créative autour du mot “projectile” et d’application à un jeu.