1 COMMENT INNOVER EN CONCEPTION - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>RECHERCHER DES SOLUTIONS INNOVANTES</p>
COMMENT INNOVER EN CONCEPTION ?

Innover dans les démarches et méthodologies de conception permet de réduire les temps et coûts de développement des nouveaux produits. Une démarche pragmatique consiste à reconcevoir les produits à partir de la maîtrise des phénomènes physiques. En effet, dans la plupart des cas, les industriels possèdent déjà une gamme de produits et souhaitent étendre leur gamme, augmenter les fonctionnalités de leurs produits.

Phase préliminaire

La phase préliminaire d’analyse du problème consiste à identifier les dysfonctionnements ou insatisfactions actuels pour y remédier et en rechercher l’origine. La source de ces insatisfactions est souvent d’origine “physique” : un phénomène physique mal maîtrisé, des effets insuffisants ou néfastes, etc... L’analyse fonctionnelle et l’analyse des phénomènes physiques permettent alors d’assurer une vision claire du problème.

Méthode d’Aide à l’Innovation

Une méthodologie performante dénommée MAL’IN® (Méthode d’Aide à l’Innovation), assistée par un logiciel de conduites de séances de créativité permet d’aider les concepteurs. Elle s’appuie sur un questionnaire qui permet d’utiliser les outils de l’analyse fonctionnelle et de circonscrire la zone où se situe le problème.

Méthode de résolution de problèmes

Le problème à résoudre est le fruit de successions d’événements élémentaires. Le GRAFCET® est un outil facile d’utilisation pour représenter la séquentialité de ces moments et définir les paramètres qui conditionnent les passages d’un moment à l’autre. Ces paramètres de transition devront se retrouver dans l’écriture des lois physiques qui pourront être définies par la suite.

Loi d’Intégralité

La loi d’intégralité des parties permet d’affiner la vision fonctionnelle et les composants en jeu dans la réalisation d’une action. Toute action suppose qu’une énergie doit être fournie, transmise et utilisée. La loi d’intégralité des parties identifie une entité motrice, un transmetteur, un opérateur (ou effecteur) et une entité de contrôle dans le cheminement du flux énergétique fonctionnel nécessaire à la réalisation des fonctions de service.

Le graphe substance / champ

L’analyse faite permet de définir le graphe fonctionnel dit “graphe substance/champ” qui positionne les différents effets qui décriront les dysfonctionnements à pallier. Dans le graphe apparaissent : tous les éléments du système à un niveau de description donné, tous les champs physiques présents. Ils sont alors qualifiés d’utiles, nuisibles ou insuffisants. L’analyse systématique du graphe permet de sélectionner la zone où réside le problème. L’analyse des phénomènes physiques traduit le fonctionnement incriminé et fournit les paramètres pertinents des éléments (substances).

Innover : lever les contradictions

Ce stade du processus cherche à révéler les contradictions techniques et physiques présentes dans le système. Une procédure conduit immédiatement à l’identification de ces contradictions. L’utilisation d’outils adaptés de la théorie TRIZ® permettent de proposer des standards ou des principes d’innovation. Ils se présentent sous une forme générique. Cette phrase est proposée au groupe de créativité. L’interprétation faite est la source de solutions nouvelles. Le principe est d’avoir des solutions où l’ensemble des contradictions techniques et physiques ont été éliminées.