1 LES NORMES DANS LE CAHIER DES CHARGES DU PRODUIT - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>VALORISER LES FONCTIONNALITES DU PRODUIT</p>
LES NORMES DANS LE CAHIER DES CHARGES DU PRODUIT

L’analyse fonctionnelle, une norme ?

L’analyse fonctionnelle permet d’obtenir le cahier des charges fonctionnel. L’AFNOR oeuvre pour l’écriture de normes définissant de bonnes pratiques (Cf. NFX 150 et suivantes).

Régulièrement mises à jour, celles-ci font l’objet de débats pour dépasser les fonctions strictes du produit fabriqué et tendre vers un objet utilisé.

L’analyse fonctionnelle décompose le produit en éléments plus simples qui sont qualifiés et auxquels sont associés des moyens de vérification et de mesure de l’atteinte des performances assignées, une ingénierie “techno-centrée” qui s’intéresse aux résultats sous la forme du produit.

“Le tout est plus que toutes les parties réunies”…Ce point de vue globalisant pousse à une autre attitude, une démarche créative, plus itérative, plus qualitative, voulant se tourner davantage vers l’utilisateur de l’objet, une ingénierie “anthropo-centrée” qui s’intéresse aux relations entre le produit et ses utilisateurs.

Ces deux attitudes peuvent s’enrichir tout au long du processus de conception du produit, en premier lieu dans les spécifications des performances qualitatives du produit.

Que spécifier sur un futur produit du point de vue du design ?

Les cahiers des charges rassemblent les spécifications écrites, y compris celles qui n’existent pas dans les normes.

La manière de les formuler traduit une méthodologie : par exemple, est-ce bien spécifier que d’écrire, y compris comme fonction principale : “le produit devra être esthétique” ?

L’ensemble des éléments à percevoir du produit est de la responsabilité du designer qui doit pouvoir les traduire et les expliquer pour envoyer aux autres concepteurs un signal fort et clair sur les engagements à tenir.

Tout ce qui relève du design ne peut être spécifié. Le cahier des charges fonctionnel ne pourra jamais traduire toutes les nuances d’appréciation du produit même si les cadres de référence peuvent y figurer : les idées, le concept, les images associées, les valeurs véhiculées, les appellations retenues… C’est pour cela que le cahier des charges s’élabore suite à une démarche associant les différentes fonctions de l’entreprise.

Le cahier des charges, un contrat pour la conception ?

Son objectif est de fournir un cadre de référence, un objectif spécifié à atteindre, il contribue à distribuer les rôles de chacun (acteurs de la conception, décideurs).

C’est un contrat, un document protocolaire signé avec tous les membres du processus de conception du produit bénéficiant à la fois de l’ingénierie produit et de l’ingénierie objet.

Il se nourrit de connaissances.
Un travail amont préalable est à initier, pour recueillir des informations, des données, qu’il faudra faire correspondre à des connaissances et compétences spécifiques puis traduire en spécifications de performances attendues, y compris qualitatives, du produit à concevoir.