1 COMMENT INTÉGRER L'ERGONOMIE DANS LE CAHIER DES CHARGES - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>VALORISER LES FONCTIONNALITES DU PRODUIT</p>
COMMENT INTEGRER L'ERGONOMIE DANS LE CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL ?

A quoi sert l’ergonomie ?

L’ergonomie contribue à la conception et à l’évaluation des tâches, du travail, des produits, des environnements et des systèmes en vue de les rendre compatibles avec les besoins, les compétences et les limites des personnes.

Elle permet notamment de traiter les questions d’interface homme-machine (IHM) et plus généralement de la relation des objets à leurs utilisateurs en identifiant très en amont les sources potentielles de dysfonctionnement.

L’ergonomie met l’homme au centre de la réflexion, avec le souci d’améliorer son confort ; elle permet de définir les conditions d’utilisation du produit avant d’en imaginer les formes. En ce sens, elle est une composante essentielle du processus de conception.

"Faire de l’ergonomie consiste à caractériser la relation entre l’être humain, qu’il soit opérateur, usager, client... et un outil ou un produit dans un contexte, un environnement, un lieu de vie, en vue de concevoir les outils et systèmes les plus appropriés à l’usage qui peut en être fait (facile à utiliser, sans risque pour la santé) et à la finalité pour lesquels ils sont conçus (efficacité, efficience)."
Jean-Charles Dodeman

Comment l’ergonomie peut-elle s’impliquer dans le processus de conception ?

L’approche ergonomique est pluridisciplinaire, elle fait appel à la physiologie, à la psychosociologie, à la psychologie cognitive, etc. Elle prend en compte les éléments propres à l’environnement du travail : aménagement, architecture, etc.

Centrée sur les usages et les interfaces, l’ergonomie de conception fournit des préconisations indispensables et souvent créatives ; elle oriente le processus de développement des produits dans le respect du fonctionnement humain et social, en mobilisant une connaissance générale et spécifique par des études terrain.

La meilleure démarche est donc de faire appel à l’ergonomie en amont de la conception du produit, c’est-à-dire au moment de l’élaboration des spécifications.

Comment intégrer le point de vue de l’ergonomie dans le cahier des charges fonctionnel ?

Son intégration suppose une collaboration étroite entre ergonomes et concepteurs, donc une bonne connaissance réciproque des domaines de connaissances et de compétences de chacun.

Pour cela, un travail commun de mise au point d’un langage et d’outils d’analyse est indispensable, tout comme la construction et l’utilisation d’outils partagés de représentation, intermédiaires sur tout ou partie du produit et de ses interfaces.

L’ergonome enrichit le cahier des charges fonctionnel en apportant des données d’usage, de confort. Comme le designer, il est attentif, au-delà des fonctions techniques (performances) à des fonctions moins quantifiables mais au coeur de l’adhésion du futur acheteur ou utilisateur (affordance).

En collaboration avec les bureaux d’études techniques, l’ergonome partage ainsi les mêmes outils de conception : plans 2D et 3D, maquettes fonctionnelles, prototypes, au service de la qualité du produit.