1 ORGANISER UNE VEILLE SUR LES TENDANCES À COURT ET MOYEN TERME - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>METTRE EN PLACE DES OUTILS DE VEILLE</p>
ORGANISER UNE VEILLE SUR LES TENDANCES A COURT ET MOYEN TERME

Savoir ce que fait la concurrence, pressentir les nouvelles tendances d’un marché sont devenus des paramètres indispensables pour une PME engagée dans une démarche d’innovation. Cette veille se réalise en deux phases : la collecte et l’analyse qui peut déboucher sur de nouveaux concepts. C’est le rôle du chef d’entreprise et du service commercial de l’organiser en relation étroite avec les partenaires proches : fournisseurs, revendeurs, prescripteurs, installateurs, SAV, etc.
Il s’agit de distinguer les tendances à court terme (l’actualité des produits et des professions, souvent présente dans la presse spécialisée) des évolutions à moyen terme (développement de nouvelles technologies, mise en place de nouveaux services, évolution de la réglementation…). Organiser cette veille peut consister en la tenue d’une revue de presse, outil non exhaustif mais permettant un balayage au travers de magazines spécialisés et de la presse généraliste.

Les rapports d’étonnement

La visite des salons, professionnels ou grand public permet de découvrir les facettes émergentes d’un domaine ou d’une profession. On y retrouve éditeurs, fabricants, fournisseurs ou conseils. Chacun y apporte sa contribution qu’il s’agisse d’un produit, d’une matière, d’une mise en oeuvre ou d’un concept.

Chaque rencontre ou échange peut susciter des pistes projectives. Il est important d’établir un rapport d’étonnement de ces visites afin d’y consigner et d’y synthétiser les éléments majeurs.
Ce même outil de recueil et de mémoire peut être utilisé lors d’un voyage d’étude, qui relève d’une démarche similaire.

Le suivi des flux d’innovation, au jour le jour

Internet permet de gérer la mise à jour de l’information, au fil des heures. Il est possible de se créer des comptes de mutualisation de l’information et d’échanges instantanés grâce à la gestion de ses favoris (delicious*) ou le suivi de flux d’information (netvibes**), ou tout simplement de s’abonner à des flux RSS proposés sur les sites Internet et blogs qui permettent de se tenir au courant des dernières publications en temps réel.
Un blog “introspectif” peut être utile en terme de veille marketing sur une population donnée, quant aux blogs d’actualités, ils ne sont pertinents que si l’information y est traduite et analysée.

Quelques idées…de veille

• Tenir un tableau comparatif des produits concurrents

• Tenir un tableau comparatif des solutions alternatives équivalentes

• Acheter des produits concurrents, les tester en tant que consommateur

• Acheter des produits concurrents, les démonter et les analyser en tant que fabricant

• Offrir des stages à des étudiants d’écoles de commerce ou de design pour établir des rapports d’étonnement, des cahiers de tendances et des analyses de produits

• Observer les comportements d’achat dans les magasins

• Organiser des rencontres et des discussions avec les revendeurs de ses produits et ses clients