1 GARANTIR LA COHÉRENCE DE L'INFORMATION - Déclic Design Guide pour les PME PMI
logo Prospective Design logo ADI
<p>DISPOSER D'UN SYSTEME D'INFORMATION NUMERIQUE</p>
GARANTIR LA COHERENCE DE L'INFORMATION A CHAQUE ETAPE DE DEVELOPPEMENT D'UN PRODUIT

Les informations qui permettent de maîtriser le développement d’un produit sont diverses et multiples : informations techniques, commerciales, logistiques, etc.

De plus en plus, les entreprises intègrent de systèmes intégrés, donnant en permanence et en temps réel les informations nécessaires aux services de l’entreprise, à ses fournisseurs, et même à ses clients.

Les composantes du système d’information

Il convient de distinguer trois niveaux :

• la donnée : matière de base, isolée et non traitée
• l’information : la donnée après traitement
• la connaissance : l’information qui intègre un retour d’expérience.

Le système d’information regroupe l’ensemble des moyens de collecte, de traitement et de transmission des données. Il permet de stocker et de gérer les informations et de produire les connaissances nécessaires aux prises de décision.

Coordonner les activités
Les ERP

Les progiciels de type ERP (Enterprise Resource Planning) ou “ Progiciels de Gestion Intégrée” (PGI) permettent de gérer, à partir d’une même base de données, les activités verticales de l’entreprise : production, approvisionnement etc. et horizontales : marketing, vente, ressources humaines…
Ils proposent des interfaces collaboratives (workflow) assurant la transversalité et la circulation des informations entre l’ensemble de services et prestataires externes.

Gérer les relations clients
Les CRM

Les logiciels de type CRM (Customer Relation Management) permettent, via la gestion d’une base de données numériques sur les clients, leurs habitudes, leurs comportements d’achat, l’historique de leur relation avec l’entreprise…de mettre en place et de piloter des actions commerciales mais aussi de définir avec une plus grande précision les besoins.
Ils recueillent les évaluations des clients vis à vis de produits au travers des contacts avec les services après-vente ; permettant ainsi de personnaliser les productions et les services.

Assurer la logistique
Les SCM

Les logiciels de type SCM (Supply Chain Management), gestion de la chaîne logistique, fournissent des outils et méthodes pour améliorer et automatiser l’approvisionnement en réduisant stocks et délais de livraison, permettant une organisation de production en “flux tendus”.

Ils assurent la traçabilité du cheminement des pièces et des objets produits.

Les risques

La mise en place d’un système d’information industrielle comporte trois grands risques :

• Le foisonnement d’informations non priorisées,
• Une mauvaise conception du logiciel ou l’interprétation de données erronées,
• Les difficultés d’accès à l’information.

Garantir la cohérence du système d’information, c’estmettre en place des systèmes de contrôle pour faire face à chacun de ces risques.

Face au risque de foisonnement de l’information

• Concentrer l’information en la rendant unique, toujours accessible et contrôlable,
• Rationaliser les processus en sauvegardant une seule fois sur un seul système et un seul serveur.

Pour limiter les risques de traitement de données erronées :

• Définir des règles strictes
• Nommer un administrateur de ces règles pour assurer la cohérence des données.

Face aux difficultés d’accès à l’information

• Accompagner le produit tout au long de sa vie, de l’idée du concepteur à la fin de sa vie programmée, avec une information totalement disponible au bon endroit, au bon moment et pour la bonne personne.

Ce système mis en place et ses règles respectées, il devient alors facile pour un acheteur de collaborer en ligne avec un fournisseur d’un autre pays en garantissant la sécurité des données.

Il devient facile pour un concepteur de s’assurer de possibilités technologiques pour la fabrication du produit dans les meilleurs délais et de lui offrir les meilleures chances de rencontrer le succès.